dimanche 31 janvier 2010

Pleine lune vs The Educatoooooor


J’ai déjà été un Pittbull dans une autre vie, je me suis fait de la corne sur le caractère à force d’être la paria des classes, je ne supporte pas l’injustice et comme il y en a trop et que ça me fait friser, une fois par mois, c’est comme si j’avais un Afro bien serré !
Pas la fois par mois de Femme là !!! Non moi elle ne m’affecte pas celle-là.

Mais la Pleine Lune par exemple …

Je vous jure que tout ce que je contiens de démoniaque risque de gicler partout ce soir là.

Et quand un imbécile sans façons vient stationner son bolide de pimp accoté sur mon pare-choc, qu’il m’empêche d’ouvrir mon coffre d’auto pour que je puisse en sortir un power-pack de 20 kilos pour booster ma caisse qui a une batterie à plat , pour ne pas être en retard … Je me remplie soudain d’une rage incommensurablement indescriptible.

Je fais ce qu’il me reste à faire après avoir rampé comme une G.I. à l’interieur, sorti la bébelle en m’arrachant le dos, boost, sacre, brasse le matos, fais rire des livreurs qui ont tout vu, range le tout, met le char en marche, laisse réchauffer, prend un rouge à lèvre dans ma sacoche et écris sur la vitre du côté passager : Mange de la marde !!!
Les livreurs pleurent de rire et moi je me dis : « Voilà le travail ! » et je me calme.

Dans la même fin de semaine, mes voisins intellectuels et méprisants sont partis dans leur magnifique chalet laissant la place à leurs progénitures mal élevée assoiffée de party en grosse gang. La fête, c’est génial ! Vital même ! Mais le jam de la bande de deuxième année du Collège Vincent d’Indy dans le tapis jusqu’à quatre heure AM ? Non ! Piano, maracas, ukulélé, guitare et chorale imbibée d’alcool cheap et mélangées ? Non !
Le mur de leur salon étant aussi celui de ma chambre à coucher donne des résultats acoustiques à réveiller les morts et c’est exactement l’état dans lequel je suis : Morte de fatigue !
Comme on en est à la huit cent cinquante septième offense du genre et que ça a déjà mal tourné, la marée de haine qui m’envahie est si puissante qu’elle lance mon corps dans mes vêtements et me fait apparaître par je ne sais quel mouvement météorologique devant leur porte aux vitraux astiqués.

Je tape si fort dans la fenêtre qu’on se garroche pour ouvrir la porte et je me mets à hurler comme une hystérique, je veux voir les enfants du proprio, y sont pas là madame, mon cul qu’ils sont pas là et qui vois-je donc arriver en titubant, madame la pianiste dépressive de vingt-et-un an qui me somme de me calmer, quoi ??????c’est comme ça à chaque fois tabarnak, tu vas-tu te le fourrer où ce que je pense ton orchestre et que je vas-tu appeler la police si j’entend encore un seul son pis gang de malappris j’en ai tu mon esti de claque de vos criss de party ??!!!???!!! que je lui ai dis en faisant du vent dans ses cheveux, postillons à l'appui …

J’ai pu dormir en paix et réfléchir à une jolie missive pour les parents, parfumée sur un papier glacé à fort grammage pour leur expliquer combien ratés sont les résultats de leur pédagogie parentale en général. Bruit, butch de cigarette dans ma cours, pétage de fenêtre du char de mon Zamouri, massacre de l’œuvre de Chopin et absence d’altruisme colossal ne sont que la moitié du constat accablant, je leur en ferai part, Pas Peur !!!

Entre un ti-kit rouge moulant de Night-Rangerisme et/ou la lycanthropie, j’hésite …
En tout cas voici la trame sonore de mes crimes éducatifs qui joue fort dans ma tête...


8 commentaires:

Le bourdon chapardeur a dit…

Je préfère t'avoir dans mes amis.

Ceci dit, je me demande parfois si c'est moi qui vieillit ou si les enfants des boomers ne seraient pas une génération "j'ai le droit de tout faire!"...

Me semble que le monde qui m'a suivi, et qui sont dans la trentaine maintenant, sont plus respectueux.

Ceci, c'est pas tout le monde, y a des jeunes dans la vingtaine tout à fait respectables.

vanessa a dit…

je comprend ta frustration, ne pas pouvoir dormir en paix ca rend particulièrement agressif. Dans mon cas, la confrontation c'est terminé avec des insultes et des menaces de mort...dommage que tous les voisins ne soient pas comme the educatooooor!

M da frog a dit…

Bien d'accord avec vous Shirley. Le savoir-vivre passe d'abord et avant tout par le respect d'autrui, les bonnes manières et l'exemple.

C'est pourquoi:

M'Kasse pas les Kouilles oujje't'eclate, Krak Krak Krak, à coups de CroK barre dans ta face de bâtard!"$/&!

Gaudie a dit…

Et que dire de ces fous du sexe qui font la chose sur un futon qui claque, au dessus de ma tête depuis déjà dix ans, tout les soirs vers deux heures du matin...je suis patiente, et je ne veux surtout pas me faire traiter de vieille frustrée, mais les bruits intempestifs des trentenaires égoïstes peuvent rendre très agressifs, voir lycanthrope!!!!Comme je te comprends ma chère Shirley!

97point23 a dit…

Décidément je ne me lasse pas de lire les aventures de cette super-héroïne du quotidien, The educatoooooooooooor ;)

Par contre @Gaudie, il faut leur dire, parce que sinon, ben je ne peux que les comprendre, voire les féliciter (enfin un peu de variété leur ferait du bien on dirait) :P

23

DarK Rémi oF DooM a dit…

CRUCIFIONS CES MALOTRUS!

fouinet a dit…

Ta rage je la comprends tellement...Dans une autre vie j'ai fait une grosse crise de nerfs à des sans dessins.Ça porté fruits.Je te souhaite la même chose.Ta mission est noble sublime educatoooooooooor !!!!!!

Anonyme a dit…

loved las vegas? cogitation the all reborn [url=http://www.casinolasvegass.com]casino[/url] las vegas at www.casinolasvegass.com with all upon 75 up to the puny bounteous [url=http://www.casinolasvegass.com]online casino[/url] games like slots, roulette, baccarat, craps and more and circulate dotty unerring coins with our $400 unconstrained bonus.
we be endless unvaried safer games then the broken-down online [url=http://www.place-a-bet.net/]casino[/url] www.place-a-bet.net!