samedi 25 juillet 2009

Brève sur le manque de retenue


Sphincters cervicaux dilatés.
Ma maladie, s’il en est une, qui m’afflige depuis quelques années.
Plus jamais capable de retenir ce que j’ai à dire.
Comme une envie de pipi de grande route qui n’a pas de
« rest-area » de la cervelle.
Comme une tourista verbale devant les injustices et les irritants de la vie.
Je n’arrive plus à me retenir.
Non, non, je ne m’échappe pas ! Je me laisse carrément aller !
Passant de très diplomate à extrêmement grossière, je dis tout à tous le monde !
Mes collègues rient ou bien ouvrent tout grand les yeux et laissent pendre leur maxilaire inférieure très bas …
Mais vraiment, amis liseurs de blog, plus je vais vers l’avant sur la route de briques jaunes de ma vie, plus je me sens à l’aise de ne jamais faire de rétention d’information.
Ça peut sonner prétentieux et moraliste, je sais.

Mais quand un acteur me dit : You fucking French people, i don’t understand a thing you say.
Lui répondre : Is go fuck yourself English enough for you Fuck face ?
Me fais grand bien …
Même si c'est donc pas beau ...

8 commentaires:

fouinet a dit…

quin toé l'acteur!!!!!
en plein dans l'mil

97point23 a dit…

J'ai toujours préféré la franchise, et ses douleurs brèves et légères à l'hypocrisie et ses looongs tourments :-)

23

Patrick Dion a dit…

Bravo! Des trous de cul, il y en a vraiment dans toutes les langues et de toutes les cultures. Merci de les remettre à leur place pour nous!

Paco a dit…

Shirley, tu as mon vote pour Première Ministre! J'en reviens pas que tu aies dit ça à l'acteur principal d'un film amerloque. Ça vaut mille piasses! Y doivent tellement être déstabilisés, eux qui sont habitués aux désespérés-téteux qui sont prêts à tout pour un poste dans le monde du cinéma!

C'est comme un coup de pelle dans face, mais sans pelle! Et vlan dans les dents. Ah je vais savourer cette image longtemps. Merci.

La Shirley a dit…

Si je peux tu juste me faire dire lundi matin qu'on me remercie de mes services pour cause d'impolitesse que je me fasse plaisir une fois pour toute ...

Djouly Del 'Haval a dit…

C'est jouissif de pouvoir tout dire!
Derrière sa face de cul, il y avait quand même une pointe de jalousie..., tu avais encore le dernier mot!
Ne change jamais ma Shirley!

Gaudie a dit…

Moi, ce dont je rêve...c'est d'être comme un homme, super baraqué, munie de poings d'enfer, et d'en crisser une maudite dans la face de tout les trous du cul de ce monde! Me semble que ça me soulagerait, et qu'ensuite je pourrais poursuivre ma vie en sifflotant!...tu m'suis?
Alors ma chère Shirley je te félicite d'avoir remis ce minable à sa place, qui n'est sûrement pas parmi nous.

DarK Rémi oF DooM a dit…

Je trouve qu'il est plus vivifiant de mépriser les autres sous le couvert de l'ignorance ou d'une politesse naïve mais à chacun ses techniques. ;)