vendredi 28 août 2009

Tempo


J’en cause peut-être trop souvent mais je considère que je n’ai pas assez de temps.

Celui que l’on prend pour flâner.
Celui que l’on vole pour dormir plus longtemps.
Celui que l’on emprunte pour lire encore plus de blog plutôt que de travailler.
Celui que l’on prévoit pour s’enrichir.
Celui qu’on n’a pas et que l’on voudrait avoir.
Celui qu’on a, mais qui est compté.
Le temps qu’on a mais qu’on ne voit pas.
Le temps investi qu’on ne retrouve plus.
Le temps caché que l’on prend pour se gâter.
Le temps qui passe et qu’on n’a pas vu.
Celui à venir, déjà trop chargé,
Le temps qui s’arrête, laisse passer un ange, discret.
Le temps de bien faire les choses.
Du temps pour soi.
Du temps pour ceux qu’on chérie.
Du temps perdu, retrouvé.
Le temps qu'il nous reste, qu'on ne peut jamais vraiment prévoir.
Le temps des cerises, à se besogner des pots sucrés.
Si j’étais sans besoins imminents, je prendrais mon temps …
Mon temps.
Ouaip …

7 commentaires:

97point23 a dit…

Je répondrai en citant D. Pennac, un auteur que j'apprécie énormément, qui parle du temps de lire (entre autres) :

« Le temps de lire est toujours du temps volé. (Tout comme le temps d'écrire, d'ailleurs, ou le temps d'aimer.)
[...]
La question n'est pas de savoir si j'ai le temps de lire ou pas (temps que personne, d'ailleurs, ne me donnera), mais si je m'offre ou non le bonheur d'être lecteur. »

;)

23

Maxime DeBleu a dit…

Les secondes ne sont pas flexibles. Pour suivre le temps, il faut s'y conformer.

Paco a dit…

Maxime a bien raison et c'est ça qui est si poche: tant de projets mais un budget de temps si serré!

J'ai d'ailleurs fait le calcul savant: pour réaliser tous les objectifs minimums que je voudrais réaliser dans cette vie, il me faudrait environ 400 ans de vie en santé... fuck! Faque apprécions ce temps qui est nôtre, drette maintenant. Boudhiste nous devrions tous devenir!

fouinet a dit…

J'avance dans la vie et je suis moins occupée que par les années passées,pourtant j'ai la nette impression que le temps passe plus vite qu'avant.Vive le moment présent parce que demain ...je ne sais pas .

Djouly Del 'Haval a dit…

On court toujours après le temps et quand enfin on le trouve il nous file souvent entre les doigts. Comme si ces minutes si précieuses nous étaient comptées nous les laissons souvent s'envoler sans l'espoir de les retrouver.

Le temps volé... c'est comme être en retard, c'est faire outrage au temps des autres.

Comme le chante si bien Moustaki,
Nous prendrons le temps de vivre
d'être libre, mon amour
Sans projets et sans habitudes
Nous pourrons rêver notre vie
Oui!... mais quand?

DarK Rémi oF DooM a dit…

Je ne peux qu'abonder en ce sens et approuver les commentaires ci-haut. Les moments déplaisants sont si longs tandis que les bons moments passent trop vite, nous faisant parfois même nous demander s'ils se sont vraiment produit. N'ayant aucune réelle emprise sur le temps que le fantasme qu'il puisse être contrôlé, on ne peut qu'en profiter au mieux.

Le sommeil est si agréable mais le temps pendant lequel on dort nous empêche de faire autre chose... FATALITÉ!

97 a dit…

Moi j'ai résolu le dilemne, je ne porte pas de montre ... ^ ^