mercredi 23 septembre 2009

Tune-up ou The EDUCATOOOOOOOOOOOR strikes back

Maman dès l’âge encore tendre de vingt-deux ans, je m’étais promis à moi-même de ne donner que le meilleur de mon être entier à mon rejeton.
De faire la passation de mon savoir à ma petite bête, de faire en sorte que les valeurs que l’on m’a inculquées s’immisceraient dans la fibre première de mon enfant et s’appliqueraient tout au long de sa fabuleuse vie.
L’amour, le respect, le partage, l’altruisme, la force, la persévérance et le courage.

On y arrive, on y arrive …

Mais il fallait aussi apprendre au petit, l’apprentissage.
S’il est dit quelque part que c’est chose facile, il n’en est rien !
Si quelqu’un vous laisse entendre que c’est amusant, c’est qu’il n’a pas sa propre progéniture ou il vient d’avoir sa première job dans un CPE et il y est depuis 3 jours seulement.

L’apprentissage passe encore, c’est le « répétage » qui rend fou.

Chaque phrase qui rappelle au chérubin de s’acquitter d’une tâche à ne pas oublier est accompagnée d’un bruit redondant qui ressemble à ceci : « Oui oui Mom » avec un trou béant qui remplace le résultat final du commandement futile.

Chaque « to-do-list » est faite à moitié, chaque besogne nécessaire sombrera trop souvent dans l’oubli et sera allègrement remplacée par une activité de type « vedjage » ou « chill » ou encore, si vous avez un enfant qui a un agenda de PDG, le tennis, le cours de violon, le karaté ou le hockey aura toujours plus de succès que les corvées ennuyantes dont les parents ne semblent pas se lasser, savez ,c’est tellement Hot de faire son ménage !!!

Ma patience a des limites assez … courtes disons.

J’hausse le ton, dis quelques gros mots, ai des réactions quelques fois impulsives et volcaniques, soit … mais en gros, je me plie à la nécessitée impérative de donner l’exemple et de répéter jusqu’à ce que mes glandes salivaires fassent la grève par elles-même en me disant que ça fait partie de mon boulot de parent …


Là, par contre où je risque de pèter un câble c’est quand mon adoré de jeune adulte me dit qu’il en sa claque de dépenser de l’argent sur ses bobos (ongle d’orteil arraché et dents dans un état médiéval) quand dans le fond je lui fais payer une infime partie de l’épreuve et annule ses petites dettes (faites le calcul vous-même, il ne paye rien) quand tout ce qu’il avait à faire c’était de prendre un rendez-vous avec le toubib pour faire en sorte de ne pas mourir de la gangrène et de finir avec un sourire de Jacquouille La Fripouille …

Dites moi ce que vous en pensez …

Je lui ai dis, de façon toute pédagogique, en hurlant, qu’il ne fallait pas s’étonner après ça s’il ne baisait pas autant qu’il voulait quand il se présente de la sorte devant les damoiselles et que de faire des économies sur sa santé plutôt que sur le pot c’est BS en Ta ! HA !

Bon … j’y ai peut-être été un peu fort …

Mais je le pensais sincèrement ...

Ceci dit, le tune-up est fait et ça donne de très beaux résultats, preuve que de répéter les choses capitales sur un ton pas trop orthodoxe des fois, ça donne des résultats.

11 commentaires:

Le Tapageur a dit…

Pas facile d'être parent, pas toujours hâte d'y être. Cela dit, ça peut sembler beaucoup d'effort, ces répétitions pour si peu d'avancement, ces haussements de ton, mais si cela se fait toujours dans le respect et lentement, sans cassure, je suis persuadé que le kid finira quelqu'un de bien et que ça, comme parent, ça vaut crissement quelque chose.

97point23 a dit…

Ben au fond, c'était honnête, et résulta, le message est passé, alors... ben c'est cool !!! ;)

23

Morgane a dit…

Mouhahahahaha !
Je retiens.

97 a dit…

Tout cela est très relatif et dépendant-dose de la relation que vous avez déjà...

Cela dit moi je me suis bien marrée sur ton tune-up ;-P

fouinet a dit…

Chaque fois que je vois apparaître The EDUCATOOOOR...j'éclate de rire!!!Tu auras beau crier hurler sacrer après ton rejeton il saura toujours que tu l'aimes infiniment;ne t'inquiète de rien,tu fais la bonne chose .Une Mom comme toi passionnée entière genéreuse ton fils en est sùrement conscient.Un jour il te le dira.

Patrick Dion a dit…

Moi j'ai abandonné. Chu déjà tanné de répéter. Quand je ne suis plus capable, je ne dis plus un mot et je suis plutôt drastique. Exemple: Ses souliers traînent et il ne les ramasse pas, je les sors sur la balcon. La serviette reposent toute mouillée sur son lit, j'en fais une boule et la met sous ses couvertures. La vaisselle encore pleine de bouffe moisit dans le salon. Je la prends et vais la mettre sur son clavier d'ordi. J'ai de meilleurs résultats comme ça.

Paco a dit…

Moi je suis avec Patrick 100%. Mais le bon gueulage de temps en temps, ça donne des résultats aussi. Maudite parresse. Quel virus, tout de même! Antidote: The Educatoooor! Go Shirley Go!

La Shirley a dit…

Je donne dans la méthode Patrick Dion depuis longtemps mais le mien de fiston ,c'est un récalcitrant avec un buff de 38 secondes.Il oublie tout en moins de deux, comme un croisement de Dory et de Pepe Le Piu ! Heureusement qu'il est adorable et bien élevé !

Evyzamora a dit…

Pouahhhhhhh! Je viens de découvrir ton blog et sur le répétage....c'est confirmé, ça rend complètement dingue!
Ça chill ton affaire ;)

Patrick Dion a dit…

J'ajoute que ça ne fonctionne pas toujours. Faut pas se leurrer, ce sont des ados après tout. Cette maladie se guérit lorsqu'ils quittent la maison...

Gaudie a dit…

J'en sais quelque chose, aussi je peux témoigner que mes rejetonnes sont maintenant des femmes exceptionnelles, qui élèvent leurs enfants avec une adresse et un doigté remarquable...par les temps qui courrent, ce n'est pas si facile.
Faut-il vous dire que leur adolescence (mes rejetonnes) fut un parcour du combatant, que les armes manquaient, que le serrage de bras fut utilisé plus d'une fois (pas de DPJ à l'horizon, sinon je serais encor sous les verrous!!!)...mais il y a toujour un tunnel, et une belle lueur au bout! Parole de MOM