dimanche 15 août 2010

Dimanche douceur

Voyez ...
Je me dis souvent que la vie va au gré du temps, je ne me pose pas de question sur mon signe, je ne consulte pas de carte du ciel, je crois en une bonne étoile et j'aime à causer aux morts en leur demandant deux ou trois faveurs ... ils n'ont que ça à faire come on !

Dernière fin de semaine normale avant de replonger cul par dessus tête dans le tourbillon d'un nouveau projet, complètement différent du p'tit dernier et j'ai réussis à me spliter en 6 et accomplir ceci :

Aller au resto en amoureux avec le plus bel homme du Canada (Zamouri), tester un nouvelle lingerie rose nanane à frills, test concluant merci, me reposer en m'enfilant 12 heures de sommeil de la juste (Mr Grevisse ne me lapidez pas), me refaire bichonner par la plus enceinte des manucuristes histoire de taponner les acteurs avec des mains ragoutantes et avoir des ongles qui me servent de dé à coudre en cas de retouches vestimentaires urgentes sur le plateau (peut-être que je pourrais passer ça dans mes impôts dis donc ...), été dans un diner champêtre dans la nouvelle maison de ma Tatie Deluxe fraichement rénovée.

J'y ai rencontré une cousine germaine jusqu'à présent inconnue, charmante et son fils absoluement chou et attendrissant de 13 ans qui veut être auteur, son mari gargantuesque avec une présence de coach de football Américain, j'ai su leur histoire de famille peu commune qui risque fort de se retrouver décortiquée dans le roman que cette cousine est en train de pondre, bizouté ma Titemère, fait des blagues avec les autres Taties et cousins, joué au jeu de l'Oie avec les enfants de ceux-ci, cueuilli des roches avec la petite dernière qui fêtait ses 2 ans et m'ennuyer de Mister Fiss qui manquait à l'appel étant dorénavant un machiniste de cinéma prisé et occuppé !

Fallait se sauver de ce moment bucolique pour aller se faire tout beaux Zamouri et moi dans le but d'aller festoyer avec des copains qui se mariaient après 11 ans de vie de couple et de famille, p'tite robe et talons hauts pour aller se trémousser sur du Top 40 des 30 dernières années avec une trâlée de matantes et de mononc' inconnus qui se sont donnés à fond sur du Maillekeul Djaksonne et qui ont fait moult air-guitar sur ces bons vieux Rolligne Stône. Pas vu le marié plus d'une minute, trop occuppé à entertainer les 150 convives alcoolisés ! Tout y était ! Des enfants chics tout dépenaillés de trop courrir partout, des amis intoxiqués qui se croient ultra sexy en faisant des mouvements de bassins maladroits, des couples qui renouaient en danse lassives influancés par tant de romantisme et des parents incapables d'arrêter de sourire !

Mon Dimanche se passe à récolter les dernières babiolles nécéssaires au tournage, à la non-cuisson de mets délicieux prêts à emporter sur le plateau qui d'habitude nous fourni le cuistot qui nous refile ses sandwichs et ses délicatesses mais rien ne vaut un p'tit quequ'chose maison fait avec amour par soi-même pour calmer les fringales de journées de 14 heures sans digérer les snacks de trucker pleins de bacon dont je ne rafole malheureusement pas ... Je deviens princesse mais personne n'en souffre !

Je vous laisse sur une chanson interprétée par la belle Kelis, qui a composé cet air après la naissance de son fils et je me permet de la dédier à tous les bébés qui finiront surement par se shaker le booty un de ces 4 et qui nous donnent le gout de se lever le matin, d'embrasser ceux qu'on aime quand ils dorment et d'ignorer le bordel de la maison. Toutes les familles ont leurs histoires et chaques histoires méritent une toune !

Celle-là, elle est pour Jen-Jen, Victor, Simone et Oona qui a deux semaines aujourd'hui. Si vous l'aimez, vous pouvez vous la prendre pour vous aussi !

2 commentaires:

Natacha a dit…

" j'aime à causer aux morts en leur demandant deux ou trois faveurs ... ils n'ont que ça à faire come on !"

J'aime vous lire, merci.

La Shirley a dit…

Merci c'est gentil !!! Revenez on est pas sorteux ...